Alex + Ada vol. 3

Le pitch : Quand le bras armé de la justice rattrape le couple interdit…

L’avis : Ce troisième tome est la conclusion de la série de science fiction romantique proposée par Sarah Vaughn et Jonathan Luna. Les deux tourtereaux au centre de l’histoire n’ont pas vraiment le temps de vivre leur passion avant d’être rattrapés par la justice. Le premier tiers continue d’explorer la thématique de l’amour interdit dans une société qui a peur, puis c’est la séance de la fuite avec son lot d’action, avant de terminer par un épilogue qui déroule 25 ans en vitesse accélérée. J’ai trouvé la conclusion satisfaisante dans l’ensemble, quoiqu’un peu rapide et manquant d’impact émotionnel. C’est une histoire plus intéressante, de par les questions qu’elle pose, que touchante, ce qui est un petit peu dommage pour une histoire d’amour. Bref, je recommanderais plus vivement cette série aux amateurs de science fiction qui fait réfléchir qu’aux coeurs d’artichaut.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Alex + Ada vol. 2

Le pitch : De la difficulté de s’aimer quand on est un homme et une androïde.

L’avis : Dans la foulée du premier tome, j’ai continué à lire cette histoire de science fiction romantique. La première partie est particulièrement réussie. Ada découvre la vie en pleine conscience, nos deux presque-tourtereaux se rapprochent sans trop savoir comment faire, à la fois sur le plan affectif et sur la façon de gérer l’hostilité du monde environnant. La suite n’est pas moins intéressante, mais j’y mettrai quelques bémols mineurs. Certains touchent aux ressorts un peu raides du scénario [Attention Spoiler : le départ un peu trop rapide d'Ada ; l'interpellation un peu trop rapide par le FBI]. Un autre concerne le dessin. J’apprécie pourtant le style de Jonathan Luna, mais, de fait, ses postures sont parfois raides. Il compense la plupart du temps assez bien ce défaut, mais lorsqu’il met en scène pendant trois pages les ébats du couple, dieu que ça m’a paru mécanique. Il n’empêche que j’ai bien envie de connaître la suite de cette histoire d’amour qui ne va pas manquer d’être contrariée.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Alex + Ada vol. 1

Le pitch : Alex déprime de s’être fait larguer. Pour le sortir de sa morosité, sa grand-mère lui offre une compagne androïde dernier cri, mais Alex va très vite s’apercevoir que le manque de volonté propre de la machine, aussi belle soit-elle, le dérange profondément.

L’avis : Si vous avez aimé Real Humans ou Blade Runner, vous devriez aimer Alex + Ada. Le fond de commerce est le même : dans une société pas si éloignée de la nôtre, la robotique a fait de telle progrès que des androïdes parfaitement semblables aux hommes et dotés de conscience sont une réalité. Cela pose nombre de questions éthiques et métaphysiques qui, mélangées à la peur d’une technologie qui peut nous dépasser, interroge notre vision du monde. Plaqué sur ces questions de fond, on trouve une part de romance et quelques touches d’humour bien senties. Le tout est fort bien raconté dans le style décompressé auquel les frères Luna nous ont habitué. D’ailleurs, je n’ai pas vraiment noté de différence de style, au niveau du script comme du dessin, entre les précédentes productions des frangins et ce récit où seul John officie en compagnie de Sarah Vaughn. En tout cas, ça se lit vite, ce n’est pas véritablement original, mais c’est très efficace et ça fait un très bon tome d’introduction. Reste à voir maintenant où tout cela va nous mener et notamment comment le passage à la vitesse supérieure va être négocié. Réponse très bientôt avec le deuxième tome que j’entame dès demain.

Pour voir : click
Pour acheter : click