Fables vol. 16: Super Team

Le pitch : Réfugiés à Haven avec tous les autres Fables, Pinocchio pense avoir trouvé le moyen de vaincre Mister Dark : former une équipe de super-héros sans peur.

L’avis : Comme peut le laisser penser la couverture et le titre, Bill Willingham a décidé pour ce seizième tome d’inviter le petit monde des héros en collant dans son univers contemporain de contes de fée. Sur la forme, c’est plutôt réussi. Willingham et Buckingham reprennent les codes narratifs et graphiques du super-héros et les intègrent au récit avec beaucoup d’aisance. Le ton est plutôt léger, malgré la menace qui plane sur les personnages. Cela dit, le jeu avec les archétypes du super-héros ne constituent qu’une partie de l’intrigue et d’autres clés sont tout aussi importantes, comme celles tournant autour du père de Bigby ou de Nurse Spratt. Et puis surtout, la résolution du face à face avec Mister Dark s’effectue de façon totalement inattendue. Un peu comme dans le tome précédent, Willingham prend le lecteur à contre-pied, ce que certains n’aimeront pas, j’en suis sûr. Personnellement, j’ai trouvé cela tout-à-fait satisfaisant, d’autant que, faut-il encore le préciser, Mark Buckingham fait un superbe travail.

A noter que ce tome inclus deux épisodes annexes. Le premier est centré sur Bufkin qui cherche l’aventure hors du bureau où il est coincé depuis maintenant longtemps et arrive dans une sorte de monde d’Oz. Pas étonnant dans ces conditions qu’on trouve Eric Shanower (en pleine forme) au dessin. Le dernier épisode nous ramène auprès de la Belle aux Bois Dormants et est illustré par Terry Moore, lui aussi très à l’aise dans le monde de Fables. Tout comme l’épisode avec Bufkin, cet épisode met en place des évènements qui seront sans aucun doute développés plus tard.

Au final, rien à reprocher à ce nouvel opus de Fables. Bien entendu, après dix ans de lecture, difficile d’être encore surpris par la série et de vraiment s’enthousiasmer, mais ça reste de la très bonne came à se mettre sous les yeux.

Pour voir : click
Pour acheter : click