100 Bullets: The Deluxe Edition Book 2

Le pitch : L’agent Graves continue de distribuer ses mallettes à des individus en mal de vengeance et fait monter la pression sur le Trust par la même occasion.

L’avis : Un second volume à la hauteur du premier. Au fil des histoires qui s’enchainent, on commence à mieux connaître l’histoire qui lie Graves au Trust, même si de nombreuses zones d’ombre subsistent. C’est violent, sexy, mystérieux et diablement bien construit du point de vue narratif avec des dialogues de haute volée. Eduardo Risso n’est pas d’une constance absolue, mais ça varie entre le très bon et l’excellent. Qui pourrait bien se plaindre ? La longueur des histoires varient, avec des one-shot récurrents (le détective à Paris) et des récits plus longs, la palme allant à la dernière histoire avec ses 120 pages. Cette dernière est un polar noir à la facture assez classique, passionnant mais aussi un peu frustrant, car j’ai eu le sentiment tout le long de ma lecture qu’elle allait nous révéler une carte majeure du mystère 100 bullets. Or, ce n’est pas le cas. C’est un bémol tout-à-fait mineur cela dit. J’attends avec impatience la suite.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>