Abe Sapien: The Drowning

L’histoire : En 1880, un puissant sorcier-démon mourrait de la main d’un aventurier au large des côtes espagnoles. Un siècle plus tard, pour sa première mission en solo sans Hellboy, Abe Sapien se voit confier la tâche de récupérer le corps du sorcier et surtout la dague magique ayant permis de le terrasser.

L’avis : Nouvelle mini-série située dans l’univers Hellboy. Encore une, me direz-vous ? En effet, Mike Mignola est plutôt prolifique depuis qu’il a arrêté le dessin. Malheureusement, l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous. Le scénario est de The Drowning ne réserve aucune surprise. Les inconditionnels de Mignola retrouveront avec plaisir sa capacité à mettre en scène un habile mélange d’horreur et d’occulte. A part ça, il faut bien dire que le scénario est assez plat. Abe Sapien est présenté ici peu sûr de lui, manquant d’expérience et écrasé par l’ombre d’Hellboy. C’est peut-être l’élément le plus original du scénario, mais j’avoue nettement préférer le personnage tel qu’il est dépeint dans B.P.R.D.. Au dessin, le très talentueux Jason Shawn Alexander donne plus de raisons de s’enthousiasmer. De son propre aveux dans les bonus du TPB, il a abordé le projet avec une certaine nervosité et ça se sent dans les premiers épisodes qui manquent parfois un peu de dynamisme. Ensuite, ça va mieux et, même s’il n’égale pas sa fantastique prestation sur The Escapists, Jason Shawn Alexander arrive à installer une ambiance ténébreuse et oppressante, aidé en cela par Dave Stewart aux couleurs. Au final, le dessin rachète presque les faiblesses du scénario. Une lecture peut-être pas indispensable, donc, mais qui vaut tout de même le détour.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>