Aetheric Mechanics

L’histoire : En 1907, l’Angleterre est en train de céder face à la Ruritania. La guerre, menée à l’aide de bateaux volants et de robots géants, arrive aux portes de Londres. Le docteur Robert Watcham rentre du front et arrive justement dans la capitale. Il y retrouve ses appartements et son vieil ami Sax Raker, célèbre détective. Celui-ci l’entraine dans sa toute nouvelle enquête, à la recherche de « l’homme qui n’était pas là ».

L’avis : Après Crécy, Warren Ellis utilise de nouveau le format graphic novella. Quarante-huit pages pour une histoire complète, on est là bien loin des scénarios décompressés que le scénariste a largement contribué à populariser. Ca démarre comme une histoire de guerre avec le retour d’un soldat chez lui. Très rapidement sont introduit des éléments qui positionnent le récit dans le registre steampunk, avec toute sortes de technologies improbables dans un cadre victorien. La petite originalité tient dans le fait que certains de ces éléments technologiques évoquent très nettement les animes japonais. Puis, nous voilà embarqués dans une enquête dont les protagonistes pourraient s’appeler Holmes et Watson. Enfin, l’enquête se conclue par une pirouette bien pensée qui empaquète parfaitement tout ça. Bref, dans un nombre limité de pages, Ellis surfent sur plusieurs vagues à la fois et les évènements s’enchainent, sans pour autant que l’histoire n’apparaisse particulièrement dense, et la conclusion est tout à fait gratifiante. Joli coup, monsieur Ellis ! Ce format court vous réussit visiblement très bien. Au dessin, l’artiste italien Gianluca Pagliarani propose une belle prestation, avec un trait fin et détaillé. Les décors de son Angleterre victorienne sont très beaux, ses objets technologiques tout autant. Il montre également de belles qualités de narration. Le seul registre dans lequel il marque un peu le pas, c’est celui de la dynamique des mouvements de ses personnages. On sent que les scènes d’action ne sont pas son fort. C’est toutefois un bémol mineur. Cette nouvelle graphique laisse au finale une très belle impression.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Une réflexion au sujet de « Aetheric Mechanics »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>