Area 10

L’histoire : Lors d’une intervention visant à maîtriser un fou furieux, un détective du NYPD se retrouve avec un tournevis planté dans le crâne. Plutôt que de le tuer, cette trépanation accidentelle le prive de sommeil et fait apparaître chez lui d’étranges perceptions qui pourraient s’avérer en rapport avec une enquête en cours sur un tueur en série.

L’avis : Etant un client assidu de Vertigo et un amateur de polar, j’étais a priori la cible parfaite pour la nouvelle collection Vertigo Crime. Or, les parutions se sont succédées sans que jamais je ne les commande, la faute à des critiques souvent mitigées et des previews peu alléchantes. Cette fois, avec Area 10, j’ai passé le pas et je ne le regrette pas.

Christos Gage nous propose un polar de facture somme toute assez classique, même si les phénomènes parapsychologiques autour desquels tourne le scénario apportent une touche de fantastique au récit. Durant les trois quart du bouquin, on suit le personnage principal dans son enquête et on découvre petit à petit avec lui les éléments qui mènent jusqu’aux portes de la résolution de l’énigme. Puis, tout s’accélère et le scénario enchaine les rebondissements jusqu’à la fin. Tout ça est bien rythmée et, même si tout n’est pas totalement imprévisible, Gage délivre un thriller efficace. Côté dessin, j’ai retrouvé avec plaisir Chris Samnee. Son style est ici résolument porté vers le polar avec un encrage très plein et contrasté. C’est à mon avis moins élégant que ce qu’il a pu faire sur Capote in Kansas, par exemple, mais ça reste un travail très maîtrisé. Bref, voilà une œuvre très recommandable pour ceux qui aiment voir les polars flirter avec le paranormal.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>