B.P.R.D. Hell on Earth vol. 9: The Reign of the Black Flame

Le pitch : Le B.P.R.D. et leurs alliés russes entrent à pied dans New York coupé du monde depuis un an et y affronte le nouveau Black Flame.

L’avis : Après un tome plutôt orienté vers le développement des personnages, B.P.R.D. Hell on Earth remet l’accent sur l’action au travers de cette mission à laquelle tout le monde participent. Le résultat est franchement efficace. New York, ravagé par les monstres et le désespoir de sa population, fournit le cadre d’un guerre urbaine où les troupes avancent avec discipline. Seuls deux électrons libres s’écartent du groupe : Iosif, qui prend des risques et le paye cher, et surtout Liz, dont la mue est impressionnante. Pour la peine, la maîtrise de ses pouvoirs pyrotechniques en font une espèce de torche humaine  gothique et surpuissante. Ce côté presque superhéroïque du récit m’a un peu surpris, mais pourquoi pas. Il faut dire que tout passe bien quand James Harren met en scène l’action avec l’énergie qu’on lui connait. Ca n’est pas toujours subtil, mais ça envoie sévèrement. Le seul bémol à mon enthousiasme concerne la fin du récit, que j’ai trouvé expédiée un peu trop rapidement après le boom final si mignolesque, mais rien de grave. Ce n’est pas ça qui m’empêchera de lire la suite.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>