Batwoman: Elegy

L’histoire : Batwoman affronte à nouveau le culte qui a failli la tuer, en particulier leur nouvelle meneuse qui semble tout droit sortie d’Alice au pays des merveilles.

L’avis : Bien qu’ayant beaucoup lu de comics Batman à une certaine époque, je n’ai qu’assez rarement été tenté par les personnages dérivés. Pour m’inciter à acheter du Batwoman, il fallait donc un tandem d’artistes exceptionnel, en l’occurrence Greg Rucka (que je remercierai toujours de nous avoir offert Queen & Country) et l’incomparable J.H. Williams III.

Pour l’essentiel, j’ai trouvé dans ce premier recueil de la collaboration entre les deux hommes toutes les qualités qu’on pouvait attendre d’eux. Greg Rucka délivre un script solide et développe comme il sait le faire la personnalité de sa nouvelle femme forte. Côté dessin, Williams déploie une palette de styles et de techniques assez impressionnante. Il alterne des mises en pages osées et superbement construites dans les séquences d’action et un style beaucoup plus posé et d’une grande élégance pour tout ce qui concerne la vie personnelle de l’héroïne. Pour autant, je ne crie pas au chef d’oeuvre comme beaucoup ont pu le faire, car si je me suis effectivement régalé avec les séquences portant sur les origines de l’héroïne et sur sa vie privée, j’ai été nettement moins emballé par la partie super-héroïque. L’intrigue est à la fois très classique et assez peu crédible. Difficile d’en dire plus sans révéler l’espèce de rebondissement improbable qui anime l’histoire. Côté dessin, j’ai aussi quelques réserves spécifiques aux séquences d’action. Certes, c’est inventif et très beau à regarder, mais la complexité des mise en page ralenti beaucoup la lecture et heurte parfois la vivacité du récit. On ne peut pas gagner sur tous les tableaux, me direz-vous.

L’impression globale reste très positive, malgré les quelques bémols que j’ai pu exprimer et j’aurais bien signé pour la suite dans les mêmes conditions. Or, Greg Rucka ayant décidé de ne plus travailler pour DC dans l’avenir proche, la série est maintenant dans les mains de J.H. Williams III, au scénario et au dessin. J’avoue avoir été peu emballé par cette annonce, mais, apparemment, il s’en sort très bien tout seul. Il est donc probable que je lirai la suite tout de même.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>