Best of Comics from Mars 2013

Voici venu le temps du bilan. Comme chaque année, le classement à rebours, puis quelques commentaires de synthèse.

#10 – Hard Time: 50 to Life & Sixteen
Un récit mêlant claustrophobie carcérale et fantastique, injustement boudé par les lecteurs malgré une belle alchimie entre Steve Gerber et Brian Hurtt sur le plan de la narration. A découvrir.

#9 – The Manhattan Projects vol. 2
Un récit loufoque, intelligemment écrit, habité par des personnages hauts en couleur. Du grand n’importe quoi à tendance jubilatoire. La science ne s’est jamais aussi mal portée.

#8 – Hawkeye vol. 1: My Life As A Weapon
Beaucoup de virtuosité et d’originalité dans la narration, en particulier avec David Aja au dessin. Du superhéros qui n’en est pas vraiment et qui souffle un vent de fraicheur chez Marvel.

#7 – Locke & Key vol. 5: Clockworks
Le tome des grandes révélations qui nous plongent dans le passé et nous préparent à la confrontation finale. Un récit toujours aussi passionnant servi par un Gabriel Rodriguez remarquable de constance et de justesse au dessin.

#6 – The Unwritten vol. 7: The Wound
Un récit qui rebondit de fort belle manière, toujours aussi intelligemment écrit avec toute l’élégance de Peter Gross au dessin. La meilleure série Vertigo encore en cours.

#5 – Prophet vol. 1 & 2
De la SF déglinguée, remplie de bonnes et étranges idées et servie par une palette d’artistes originaux. Ca fait fondre quelques neurones, mais c’est bon. Merci à Brandon Graham pour le trip.

#4 – Scalped vol. 10: Trail’s End
La conclusion réussie d’un polar de haute volée. Violent et touchant à la fois. La fin laisse une touche d’amertume métallique en bouche, tout ça toujours admirablement illustré par le grand R.M. Guéra.

#3 – Batman: The Black Mirror
Scott Snyder et ses acolytes mettent en scène Batman et Gordon dans un récit de haute volée. Jock est impressionnant, Francavilla terrorisant. Un des meilleurs comics de superhéros de ces dernières années.

#2 – Saga vol. 1 & 2
Brian K. Vaughan revient en fanfare avec ce récit de SF tantôt drôle, tantôt dramatique. Ça fourmille de bonnes idées et c’est fort joliment illustré par Fiona Staples. La meilleure série continue du moment, sans hésitation.

… and the winner is…

#1 – Lone Wolf & Cub Omnibus vol. 1 & 2
La réédition d’un des chefs d’œuvre du manga. Publié durant les années 70, ça n’a pas pris une ride. Une ambiance fascinante, un souffle narratif hors du commun et des  dessins époustouflants de fluidité et d’énergie. Indispensable !

Et bien, quelle année ! Pas moins de quatre A+ au compteur, dont deux pour Lone Wolf & Cub. A partir de la cinquième place, le classement est serré et j’aurais pu facilement faire un top 15, car on trouve au portillon de très bonnes lectures comme les derniers opus de Age of Bronze, Mouse Guard, Fatale ou 100 Bullets. A noter aussi que quatre séries sont représentées par deux volumes lus dans l’année, ce qui fait de facto de ce top 10 un top 14. Quelle mêlée ! A contrario, je n’ai pas intégré le second volume de Hawkeye qui, quoique bon, est un petit cran en dessous.

C’est presque habituel, mais la première place revient à une œuvre hors norme, cette fois un manga publié il y a 40 ans. Il faut dire que je me suis pris de belles claques à sa lecture. Bien plus moderne, on trouve en seconde position la dernière production de BKV. Voilà quelqu’un qui manquait cruellement au comics. Heureusement les séries télé ne nous l’ont pas pris trop longtemps. Vient ensuite un excellent Batman comme je croyais ne plus jamais en lire.  Scalped vol. 10 se retrouve mécaniquement en quatrième position, ce qui peut paraître injuste, car il offre une belle conclusion à un des meilleures série jamais publiée, mais je n’ai jugé qu’en fonction du mérite propre à ce tome en particulier.

Beaucoup de fantastique et de SF, très peu de polar et de récit réaliste, cette année. Deux comics de superhéros, un DC et un Marvel, comme l’année dernière. Côté maison d’édition, DC reste en tête en terme de place, mais de peu, et si on compte en termes de tomes (avec les deux Saga plus les deux Prophets contre les deux Hard Time), c’est l’égalité entre DC et Image. Dark Horse prend la première marche du podium, mais c’est tout. Beaucoup de B.P.R.D. cette année, mais aucun tome véritablement marquant. IDW, avec un seul titre, représente à lui seul les indépendants. C’est une première, mais il est vrai que j’ai moins expérimenté cette année.

En tout cas, malgré un volume de lectures clairement en baisse, faute de temps, ce fut une très belle année comics. Je nous souhaite à tous une année 2014 aussi bonne.

Ce contenu a été publié dans A, A+ par Franck. Mettez-le en favori avec son permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>