Black Science vol.1: How to Fall Forever

Le pitch : Science fiction pulp multidimensionnelle.

L’avis : C’est avec grand plaisir que je me suis plongé dans ce qui peut être considéré comme le successeur de Fear Agent, un des grandes réussites de Rick Remender. Dans l’ensemble, je n’ai pas été déçu. On retrouve là sa patte faite de personnages aux personnalités bien trempées, d’action à rebondissement et de narration énergique. Les différentes dimensions explorées sont pleines d’idées plutôt originales, bien servies par le dessin du talentueux Matteo Scalera et la mise en couleur vivifiante de Dean White. Cela dit, le récit manque parfois de maitrise, surtout dans la deuxième partie de l’ouvrage. A force d’être énergique, la narration connait quelques heurts qui nuisent à la fluidité de la lecture. Côté dessin aussi, ça s’emballe peut-être un peu trop au risque de frôler la caricature par moment. J’ai eu aussi parfois quelques difficultés à distinguer certains personnages. Malgré ces quelques bémols, je suis partant pour la suite, non seulement parce que Fear Agent a montré les capacités de Remender à écrire de la très bonne SF, mais aussi parce que j’ai le sentiment qu’on est pas au bout de nos surprises avec les multiples sauts dimensionnels qui s’annoncent. A suivre, donc.

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF