Criminal vol. 5: The Sinners

L’histoire : Tracy Lawless, maintenant homme de main d’un caïd de la pègre à qui il est redevable, est chargé par son patron d’enquêter sur une série de meurtres a priori sans liens les uns avec les autres, si ce n’est que leurs auteurs sont inconnus.

L’avis : Pas de réelle surprise dans ce cinquième opus de Criminal. On retrouve un personnage connu, celui du tome 2. La structure narrative est très classique et le contenu pas moins. Brubaker maîtrise son sujet, comme d’habitude, et Sean Philips continue de produire un dessin d’un qualité exceptionnelle, taillé sur mesure pour du polar noir. Mention spéciale aux couvertures, regroupées à la fin du TPB et que j’ai trouvées absolument fabuleuses. Si je devais mettre un bémol, il concernerait quelques archétypes peut-être un peu trop appuyés par moment. Le côté criminel au cœur tendre de Lawless est un peu moins subtilement exploité que lors de sa première exposition. Et puis, on se demande vraiment ce qu’il a dans le crâne pour aller se taper la femme de son patron, alors, qu’à la base, c’est déjà pour aplanir ses différents avec lui qu’il se retrouve obligé de jouer les hommes de main. Il n’en reste pas moins que le duo Brubaker/Philips continue de dominer d’un tête le genre noir version comics. Ce n’est pas ce tome qui prouvera le contraire.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>