DMZ vol. 11: Free States Rising

Chronique post-estivale express : Après le déluge de feu du tome précédent, Brian Wood développe le chapitre final du conflit armé à Manhattan. En préambule, on a le droit à deux épisodes racontant les origines du chef des Free States. L’individu ayant été assez mystérieux jusqu’ici, c’est forcément intéressant de savoir d’où il vient. Et comme c’est illustré par le toujours très bon Shawn Martinbrough, cela donne une très bonne entame à l’ouvrage. L’histoire de ce personnage se clôt dans la suite du récit, qui est bien entendu centrée bien entendu sur Matty. Celui-ci doit faire un certain nombre de choix moraux qui vont impacter non seulement ses amis, mais aussi, plus globalement, la résolution de la guerre entre l’armée régulière et celle des Free States. Tout ça est solidement écrit et illustré, même si j’ai trouvé la façon dont Matty est au centre des évènements à la limite du crédible. Difficile d’en dire plus sans dévoiler l’histoire, mais je reviendrai sur ce point dans ma critique du tome final qui sera l’occasion de donner un point de vue global sur la série. Enfin, dans le dernier épisode, Zee revient sur sa vie au sein de la DMZ et s’interroge sur son devenir. Les fans du personnage apprécieront forcément. A très bientôt pour le dernier tome de DMZ.

Pour voir : Le travail de Shawn Martinbrough et Riccardo Burchielli
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>