Doctor 13: Architecture & Mortality

L’histoire : Dr. Thirteen n’est pas un super-héro, mais un scientifique, rationnel jusqu’au bout des ongles. Pas facile lorsqu’on vit dans l’univers DC, remplis non seulement d’hommes en collant aux pouvoirs surnaturels, mais aussi de spectres ou autres énergumènes du même genre. Pour la peine, le scepticisme légendaire de Dr. Thirteen est mis à rude épreuve dans cette aventure déjantée. En effet, il va progressivement rencontrer et fédérer autour de lui deux fantômes, un vampire, un garçon qui peut répondre à toutes les questions pour un penny, un homme préhistorique qui parle français, un gorille-vampire nazi, et j’en oublie. La troupe va combattre un quatuor d’architectes (certains reconnaîtront le scénariste Grant Morrison parmi eux) qui veulent effacer la réalité pour en reconstruire une nouvelle.

L’avis : L’histoire est une parabole sur la tendance des univers de super-héros à réécrire leur histoire dans des séries évènementielles type Crisis et à faire disparaître au passage des personnages devenus ringards ou impopulaires. Les protagonistes, y compris Dr. Thirteen, sont d’ailleurs une collection de personnages mis au placard par DC depuis des lustres. C’est assez brillamment écrit par Brian Azzarello et la fin est parfaite. Au delà des références à la mécanique des univers de super-héros, que seuls les initiés comprendront, on ne s’ennuie pas dans cette histoire complètement barrée et franchement hilarante par moment. Ca faisait un moment que je ne m’étais pas marré comme ça en lisant un comics. Seul bémol à mon plaisir : plusieurs personnages parlent avec des accents (allemands, espagnols ou anglais) à couper au couteau. Ma lecture s’est transformée en activité de déchiffrage phonétique un peu trop souvent à mon goût. C’est la raison principale pour laquelle cette série voit son A minoré d’un -.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Une réflexion au sujet de « Doctor 13: Architecture & Mortality »

  1. Effectivement c’est complètement délirant comme comic, j’ai eu un peu de mal au début à y trouver un sens, mais finalement c’est vraiment plaisant.
    Effectivement gros bémol sur les accents, j’ai mis du temps à m’y faire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>