Invincible vol. 10: Who’s The Boss?

L’histoire : Alors qu’il affronte Doc Seismic, Invincible en vient à mettre en cause l’intégrité de Cecil Stedman et par là ses relations avec le gouvernement. Pendant ce temps, Oliver, son petit frère a de plus en plus envie de jouer les héros.

L’avis : Après une chronique post-vacances qui m’a éloigné du comics, je fais volte-face avec la critique d’une série de super-héros on ne peut plus générique. Malheureusement, ce sera une critique assez négative. Comme je le redoutais à la suite de le lecture du tome précédent, Invincible file un mauvais coton. Finie la fraicheur des débuts, la légèreté et l’enthousiasme communicatif dont je raffolais a fait place à des histoires plus convenues. La première moitié de ce nouvel opus est même franchement ennuyeuse. Le héros se rebelle contre le méchant représentant du gouvernement pour qui la fin importe plus que les moyens. Bien entendu, le vilain pas beau avait implanté une arme dans le crâne du héros au cas où celui-ci se retournerait contre lui. Heureusement, les amis fidèles sont là et vont trouver la fréquence qui va neutraliser l’arme. Tout ça est archi-bateau, ce qui ne serait pas forcément un mal en soi s’il y avait un peu d’intensité dans la réalisation, mais ce n’est pas le cas. Même Ryan Ottley est nettement en deçà de son niveau habituel, en particulier lorsqu’il a la pénible tâche de mettre en scène une kyrielle de personnages, tout issus d’autre séries Image et venant faire de la figuration sans intérêt. La seconde partie du recueil est nettement meilleure. Kirkman se concentre sur le cercle proche de son personnage principal, en particulier son frère et sa nouvelle copine. Il développe aussi en parallèle un conflit entre criminels qui devrait avoir des conséquences pour Invincible. Chacune des lignes du scénario est plutôt prometteuse. Et comme par hasard, dès que le scénar redécolle, le dessin suit. Tout ça pour dire que je ne sais plus trop quoi penser de la suite. Deux tomes consécutifs franchement moyens, c’est d’habitude plus qu’il n’en faut pour me faire abandonner une série, mais j’ai tout de même une petite hésitation du fait du léger mieux des derniers épisodes.

Pour voir : click
Pour acheter : click

2 réflexions au sujet de « Invincible vol. 10: Who’s The Boss? »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>