Jack of Fables vol. 3: The Bad Prince

L’histoire : Jack chute au fond du grand canyon, se rend compte qu’il n’a pas véritablement d’existence propre, puis se retrouve avec Excalibur plantée au milieu de la poitrine. Il a, comme qui dirait, connu des jours meilleurs.

L’avis : Globalement, pas de réelle surprise sur la forme comme sur le fond pour ce troisième volume. Jack est toujours aussi arrogant et amoral. L’histoire reste gentiment déjantée, pimentée d’humour et servie par une belle galerie de personnages secondaires. Tony Akins fait encore un boulot solide au dessin, même s’il a visiblement un peu de mal à suivre le rythme de publication mensuelle. Cela dit, autant Russ Braun, qui intervient en qualité de doublure en fin d’épisode, qu’Andrew Robinson, qui impose son propre style dans un épisode entier, assurent des prestations tout-à-fait satisfaisantes. L’absence de surprise, associée au fait que certains gags sont trop redondants pour être drôles, aurait pu rendre la lecture lassante, mais le scénario introduit une nouvelle classe de personnages, les literals, sortes de conteurs magiques dont les récits donnent corps aux personnages qui peuplent l’univers des Fables. Cette nouveauté offrent non seulement de belles perspectives à l’intrigue, mais aussi une nouvelle strate dans la narration. Autrement dit, il est possible de raconter l’histoire d’un personnage qui raconte l’histoire d’un autre personnage. Les deux ne se situent pas sur le même plan narratif, mais interagissent tout de même physiquement. Willingham et Sturges utilisent ici cette possibilité, en prenant au passage le lecteur à partie. J’ai trouvé l’exercice plutôt réussi et j’espère qu’ils nous réservent encore quelques surprises de ce type à l’avenir. Au final, ce troisième tome n’est pas enthousiasmant de bout en bout, mais a de très bons moments. Je signe donc sans hésitation pour la suite.

Pour voir : je n’ai pas trouvé de preview. :(
Pour acheter : click

2 réflexions au sujet de « Jack of Fables vol. 3: The Bad Prince »

  1. Effectivement j’ai trouvé ce troisième tome un tout petit peu en dessous des autres. La disparition de James Jean aux couvertures n’y est sans doute pas pour rien (il paraît qu’il arrête aussi celles de Fables ?) tout comme la narration un peu trop bavarde. J’attends quand même la suite avec impatience !

  2. Yep, James Jean arrête les couvs sur Fables aussi, et pour le comics en général. Il se concentre sur sa peinture.

    Cela dit, j’ai beaucoup aimé les couvertures de Brian Bolland sur Jack. Pas du tout le même style, mais très réussies, je trouve.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>