Jupiter’s Legacy vol. 1

Le pitch : Conflit politico-familial chez les super-héros.

L’avis : Cela faisait une éternité que je n’avais pas lu du Mark Millar, presque 7 ans avec Marvel 1985. Il faut dire que c’est un scénariste qui écrit des scénario d’une profondeur où l’on ne risque pas de se noyer. C’est encore le cas ici. L’histoire ne propose rien de nouveau dans le fond, les aspects qui auraient pu être les plus élaborés sont traités superficiellement et la psychologie des personnages est limitée. Tout ça a fait un début de lecture plutôt laborieux. En revanche, dès que l’action a démarré, c’est tout de suite devenu plus plaisant. Millar est plus à son aise, avec un script efficace et parfois drôle. Et puis, forcément, lorsqu’on est aidé par Frank Quitely, tout passe mieux. Lorsqu’on s’ennuie, on se dit que c’est au moins très joli à regarder, et quand le rythme augmente, ça se met à dépoter sérieusement. C’est tout de même un sacré virtuose du crayon ! C’est bien grâce à lui que ce premier tome de Jupiter’s Legacy m’a été plutôt agréable. Suffisamment pour lire la suite ? Peut-être pas, sauf si j’ai envie de me prendre ma dose de Quitely dans les mirettes. Nous verrons.

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>