Letter 44 vol. 1: Escape Velocity

Le pitch : Franchement élu à la présidence des Etats-Unis, Barack Obama Stephen Blades découvre qu’une grande partie de la politique guerrière de son prédécesseur était déterminée par la découverte d’une présence extra-terrestre à portée de fusée. Justement, la mission secrète envoyée pour enquêter s’approche de sa destination.

L’avis : Letter 44 nous offre deux récits en parallèle. Le premier se déroule sur terre et met en scène les intrigues politiques d’un président qui doit gérer une situation à laquelle il ne s’attendait pas. Il ne peut donc pas opérer la rupture qu’il comptait incarner, ou tout du moins pas de la même façon. Par ailleurs, il n’est pas entouré que d’amis. La seconde met en scène la dimension fantastique de l’histoire, avec un bon suspens sur la nature des extra-terrestres et une bande d’explorateurs aux personnalités bien campées. Le mélange des genres opère bien et l’intrigue est accrocheuse. Difficile de ne pas se prendre au jeu. Côté dessin, je ne suis pas particulièrement fan du style d’Alberto Alburquerque, assez porté sur la caricature. Cela dit, sa narration est bonne, il fait preuve d’une grande constance et il a le mérite de donner une vraie identité visuelle à la série. Donc, au final, je me suis aussi laissé convaincre par le dessin. La suite est donc commandée.

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>