Lone Wolf & Cub Omnibus vol. 4

Le pitch : Toujours accompagné de son fils et poursuivi par ceux qui l’ont disgracié, Ogami Itto met la main sur un courrier qui va faire monter la pression d’un cran.

Pitch : Que dire de plus que ce que j’ai déjà dit du chef d’oeuvre de Koike et Kojima ? Même si l’intrigue progresse un peu avec quelques éléments du passé qui sont révélés et une conclusion qui sépare temporairement le père et le fils, Lone Wolf & Cub ne réserve guère de surprise. Beaucoup de combats, beaucoup de rigueur morale, beaucoup de personnages croisés au fil du chemin. La répétition des scènes de violence et la quasi-invulnérabilité d’Ogami pourrait lasser, mais pourtant, non. Cela est est due à la virtuosité du dessin de Kojima, bien entendu, mais aussi parce que l’histoire continue de distiller des épisodes fascinants sur les moeurs du Japon de l’époque, ainsi que des scènes qui renforcent l’attachement aux personnages, et en particulier au petit Daigoro. Bref, je continue à me régaler et ce n’est pas fini.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>