Southern Bastards vol. 1: Here Was a Man

Le pitch : Earl revient dans l’Alabama rural de son enfance pour vider la maison de son oncle décédé. Pressé de fuir le souvenir de son père, il va cependant se faire entrainer dans un affrontement avec la figure d’autorité du coin.

L’avis : Depuis la fin de Scalped, j’attendais avec impatience le retour de Jason Aaron à ce qu’il sait faire de mieux : des récits réalistes sans concessions. Cette fois, il nous plonge dans le sud cul terreux, stéréotype de l’Amérique crasseuse, violente et imbécile. C’est bien construit, bien dialogué et les personnages ont une belle épaisseur, comme on pouvait s’y attendre. Un autre bon point réside dans le dessin de Jason Latour, dont le style brut et pêchu colle parfaitement au récit. Malgré tout, j’ai été un peu gêné par quelques accrocs au réalisme (l’apparition de la batte de baseball, la facilité avec laquelle notre héros vieillissant fout une branlée à une bande de jeunes durs, etc.), ce qui me fait dire que, à ce stade, Southern Bastards est un cran en dessous de Scalped. Mais comme la conclusion de ce premier tome est excellente, je signe sans hésitation pour la suite qui promet d’être mouvementée.

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>