The Private Eye

Le pitch : Dans un monde futuriste où internet a disparu et où la presse fait appliquer la justice, un détective privé se fait embarquer dans une enquête bien plus grande qu’elle n’y paraît.

L’avis : Avant de parler des qualités de l’ouvrage, un mot sur ses particularités. Premièrement, il s’agit d’une série publiée initialement en digital sur le modèle du « paie ce que tu veux ». Pari osé de la part de BKV et Marcos Martin, qui s’est avéré payant puisque, apparemment, ça leur a rapporté pas mal d’argent. Sans surprise, même si les auteurs ont laissé penser le contraire pendant longtemps, la série a fini par avoir le droit d’être imprimée, en version deluxe, pas donnée, bien entendu. La deuxième originalité réside dans le format horizontal qui a été préservé dans la version papier. Nous voilà donc avec une édition reliée qui pèse son poids et dont la manipulation n’est franchement pas aisée. C’est à peu près le seul défaut qu’on pourra reprocher à l’ouvrage. Pour le reste, c’est du pur plaisir de lecture. L’intrigue est accrocheuse, le rythme est relevé, les dialogues délicieusement habiles, l’environnement futuriste plein d’originalité et de bonne idée. Bref, c’est du très bon BKV, ce qui n’est pas peu dire. Comme si cela ne suffisait pas Marcos Martin est tout aussi brillant, que ce soit dans le registre du dynamisme de la narration, de l’expression des personnages ou encore du design du monde dans lequel tout ce petit monde évolue. Si j’avais un tout petit bémol à formuler, ce serait juste que la fin, même si je la trouve réussie dans son exécution, n’est pas tout-à-fait à la hauteur des enjeux sociétaux que l’histoire soulève. Mais bon, à ce niveau de maîtrise, c’est presque du pinaillage. C’est avant tout une très bonne lecture, chaudement recommandée.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>