The Walking Dead vol. 16: A Larger World

Le pitch : Un nouvel arrivant affirme qu’il existe d’autres communautés de survivants, prêtes à collaborer pour survivre. Rick s’interroge sur les réelles intentions de cet homme et de ceux qu’il représente.

L’avis : Ce seizième volet de la série ressemble sous bien des aspects au tome précédent. La thématique de l’expansion et de la reconquête du monde est toujours là et prend même une autre dimension avec pour Rick la perspective de collaborer avec d’autres communautés. Le rythme reste relativement lent et la présence des zombies est anecdotique, ce qui ne manquera pas de frustrer ceux qui préfèrent quand The Walking Dead tabasse. J’imagine qu’ils se consoleront avec la conclusion qui promet une violente confrontation. Pour ceux qui préfèrent le développement des personnages, ils auront de quoi faire avec en particulier Andrea, Carl et bien-sûr Rick. Sur la forme, on est également dans la lignée du tome précédent avec peu de monologues (ouf !) et des pleines pages inutiles (Rrrr !). Kirkman, comme à son habitude, ne soigne pas toujours ses transitions, mais dans l’ensemble, j’ai trouvé ce tome mieux écrit que les précédents. Côté dessin, rien à redire à la prestation de Charlie Adlard, toujours aussi régulier et apte à respecter l’identité des personnages. Au final, on a donc un tome plutôt réussi, qui fait avancer la série en introduisant de nouvelles perspectives, en attendant la suite.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>