The Walking Dead vol. 19: March to War

Le pitch : Rick prépare la révolte contre Negan.

L’avis : The Walking Dead continue son long bonhomme de chemin avec un tome que j’ai trouvé globalement réussi, malgré quelques petits bémols.

Du côté des bonnes choses, un scénario toujours aussi efficace. Pendant l’essentiel du bouquin, on assiste aux préparatifs secrets des trois villages pour une attaque organisée de Negan. C’est l’occasion de mettre l’accent sur certains des personnages. Je retiendrais surtout Ezequiel, qu’on découvre un peu mieux, et Negan, l’archétype du salop qu’on aime détester. C’est là une des forces de Kirkman, qui bouscule constamment le status quo non seulement en tuant des personnages majeurs, mais aussi en sachant exploiter de nouvelles têtes. Une autre de ses qualités qu’on voit à l’œuvre, c’est sa capacité à surprendre, à créer des ruptures de rythme et à faire furieusement monter la tension. C’est le cas cette fois à cause d’une décision impulsive de Rick qui fait basculer le récit dans une phase d’une rare intensité. Tout ça, ça n’est que du bon.

Côté bémol, on retrouve un script parfois trop haché et des dialogues un peu lourdauds. Comme d’habitude, en somme. Ce qui est moins habituel, c’est le recours à un artifice assez ridicule, celui qui consiste à désarmer un adversaire en lui tirant dans la main. Ca passe dans un Lucky Luke ou même dans un comics de super-héros, mais dans un récit qui se veut aussi réaliste que The Walking Dead, c’est juste ridicule. Le meilleur moyen de désarmer quelqu’un à distance sans le tuer, ce n’est surement pas de viser la main et quand bien même, on y arriverait, il y a toutes les chances que la main soit à moitié arrachée au passage. J’imagine que Kirkman le sait, mais qu’il s’est dit que c’était une scène tellement déjà vue que ça passerait comme une lettre à la poste. Bref, il a choisi la solution de facilité pour créer son rebondissement et c’est dommage.

Bref, un tome globalement très bon avec des ratés dans le détail. C’est comme un bon gros plat de cervelle gluante avec des petits bouts d’os dedans. Il suffit de cracher les trucs durs sans trop se poser de question pour apprécier la barbaque. Brains !!!

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>