The Walking Dead vol. 22: A New Beginning

Le pitch : Quelques années après la guerre, paix et prospérité dans un monde infesté de zombie.

L’avis : Après plusieurs tomes riches en actions et en victimes, Robert Kirkman nous offre un moment de calme, comme on pouvait s’y attendre. Ce qui était moins prévisible, c’est qu’il introduise une ellipse de trois ans environs (ce n’est pas précisé), période pendant laquelle les communautés ont prospéré au point de réintroduire quelques commodités oubliées, comme du pain et même du vin. On découvre donc avec intérêt ce que nos héros sont devenus et comment la société se reconstruit avec le temps. Kirkman a l’intelligence de ne pas introduire de vraie révolution mais plutôt des évolutions assez naturelles. En même temps, pour maintenir l’intérêt du lecteur, il entretient savamment l’incertitude sur le devenir de certains personnages et en introduit de nouveaux. Tout ça fait un tome intéressant mais plutôt tranquille, jusqu’aux dernières pages qui ravivent de fort belle manière la flamme du danger. Côté dessin, c’est toujours très solide. C’est assez étonnant de voir les planches d’Adlard transformées par le trait de Stefano Gaudiano, qui s’est imposé à l’encrage. Bref, un très bon tome de The Walking Dead qui prouve que la série ne s’essouffle pas.

Pour voir : click
Pour acheter : en VO ou en VF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>