The Art of Matt Wagner’s Grendel

Grendel est l’une de mes séries culte, probablement le comics le plus important à mes yeux, et je n’ai pas manqué de me jeter sur ce nouvel Artbook qui y est consacré. Le recueil d’illustrations balaye l’ensemble de la saga Grendel. On y trouve donc beaucoup de dessins et peintures de Matt Wagner, mais pas seulement, puisque de nombreux artistes ont prêté leur talent à Grendel. J’aurais aimé vous faire suivre un parcours illustré, comme pour le Process Recess de James Jean, mais je n’ai malheureusement pas trouvé grand chose, mis à part le maigre preview fourni par Dark Horse. Je vais donc plutôt vous en dire deux mots. Tout d’abord, la production est sans reproche, notamment la reliure et la qualité du papier qui rend justice aux 200 pages illustrées. Splendide ! Les illustrations sont présentées dans l’ordre chronologique des épisodes de la série, alternant reproduction de couvertures, de planches intérieures et de dessins issus des collections personnelles de Matt Wagner, de l’éditrice Diana Schutz et de quelques autres privilégiés. Tout ça est commenté, bien sûr, mais avec parcimonie et c’est très appréciable, car les parties textuelles ne viennent pas interrompre trop lourdement le parcours de l’ouvrage. Pourtant, on apprend beaucoup de choses sur les intentions de l’auteur et sur les choix artistiques qui ont été fait à certains moments. Le livre commence fort logiquement par une large section consacrée à Hunter Rose, le Grendel original (75 pages environ). Plus étonnamment, la section dédiée à Christine Spar est elle aussi assez longue (20 pages) et le côté « sexy » du personnage ressort très fortement. Pas désagréable, ma foi. Ensuite viennent les parties dédiées à Brian Li Sung (beaux dessins de Bernie Mireault), Eppy Thatcher (complètement psyché quand John K. Snyder III s’y colle), Orion Assante (lorsque Grendel évolua du statut de personnage à celui de concept sous-tendant un système dictatorial), puis Grendel Prime (30 pages tout de même, justifiés par la popularité du personnage). Enfin, l’ouvrage de termine par quelques dessins originaux produits spécialement pour l’occasion par quelques stars du moment. Au final, un très bel ouvrage pour les fans de la série, ou plus largement pour ceux qui ont envie de se régaler les yeux avec des images splendides. La seule vraie fausse note à mon goût, et c’est un comble pour un artbook, réside dans le choix de la couverture, aussi morbide que peu réussie.

Pour voir : click, mais ce n’est pas du tout représentatif de l’ouvrage dans son ensemble.
Pour acheter : click

2 réflexions au sujet de « The Art of Matt Wagner’s Grendel »

  1. Ce n’est pas forcément facile de répondre à cette question. La logique voudrait qu’on commence par Devil by the Deed qui raconte l’ensemble de l’histoire de Hunter Rose, le Grendel original, mais c’est un conseil que je donne avec réticence, car 1. c’est très particulier comme lecture (c’est plus du texte illustré que de la bd, avec un style très art déco) et 2. la nouvelle édition est franchement pas donnée (plus de 10€ dans le meilleur des cas pour 48 pages). Le meilleur moyen pour te décider à acheter ou pas, c’est d’aller voir à quoi ça ressemble ici :

    http://www.darkhorse.com/profile/preview.php?theid=14-085

    Lire Devil by the Deed te permettra de bien saisir la nature du personnage, mais tu peux lire du Hunter Rose sans ça en te faisant plaisir quand même. Je te conseillerais en particulier Grendel: Red, White, & Black, qui regroupe plein d’histoires courtes écrites par Wagner et dessinées par d’excellent artistes, dans pleins de style différents, mais tout en Rouge, noir et blanc.

    Au delà de Hunter Rose, la série s’est continuée avec d’autres persos, puis a pris une orientation différente. Grendel est devenu dans le futur un concept, une philosophie guerrière et autoritaire. Ca a donné lieu à des récits excellent, en particulier Grendel : War Child, qui introduit Grendel Prime. Malheureusement, je vois sur Amazon qu’il est en rupture de stock, comme d’autres Grendel Tales que j’aurais pu recommander.

    A part ça, il y a un truc qui pourrait te plaire et qui va paraître en Mars, c’est Batman/Grendel. Ca regroupe 2 mini-séries. Dans la première (une merveille), c’est Batman/Hunter Rose. Dans la seconde (moins bien, mais pas mal quand même, si je me souviens vien), c’est Batman/Grendel Prime.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>