The Sixth Gun vol. 1: Cold Dead Fingers

L’histoire : Pendant la guerre de sécession, un général confédéré connu pour sa cruauté et ses victoires sanglantes possédait un pistolet aux pouvoirs démoniaques. L’arme et son propriétaire disparurent un jour. Les cinq acolytes du général, équipés de flingues du même genre, sont bien décidés à faire revivre leur maître et à retrouver le fameux sixième pistolet, lequel est entre les mains d’une jeune femme qui n’a rien demandé de tel et qui ne pourra compter que sur Drake Sinclair, un homme aux motivations inconnues.

L’avis : Ca ne fait guère plus d’une semaine que j’ai chroniqué Rotten et me revoilà en train de vous parler d’un crossover entre western et horreur fantastique. Avec American Vampire qui pointe le bout de son nez, on dirait que c’est la mode. En tout cas, tout ça donne de bons moments de lecture, The Sixth Gun étant même très nettement un cran au dessus de Rotten. Ce n’est guère surprenant, car il nous est proposé par l’équipe qui officiait sur The Damned, dont j’ai eu l’occasion de dire beaucoup de bien. A quand le recueil de la seconde mini-série, d’ailleurs, messieurs de chez Oni Press ?

La comparaison avec The Damned s’impose, car le constat après lecture est le même. Le mélange des genres est réussi et la narration est diablement efficace, avec une progression de l’intrigue savamment dosée, tout en laissant beaucoup de place à l’action. Rien de surprenant, après tout, pour une histoire de flingues. Si j’avais un micro-bémol à exprimer, ce serait au niveau du développement des personnages qui reste assez superficiel pour l’instant. On verra si la suite permettra d’étoffer un peu cette dimension. Et puis, comme pour The Damned, comment ne pas se régaler du travail de Brian Hurtt au dessin. C’est fin, expressif, bien rythmé, détaillé tout en restant sobre. Bref, rien à redire. Quant à la suite, elle est annoncée pour juin. Au moins, on attendra pas aussi longtemps que pour The Damned.

Pour voir : click
Pour acheter : click

Une réflexion au sujet de « The Sixth Gun vol. 1: Cold Dead Fingers »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>