The Walking Dead vol. 8: Made To Suffer

L’histoire : Le gouverneur de Woodbury et ses hommes prennent d’assaut la prison qui sert d’habitat à notre groupe de survivants.

L’avis : Rapide comme résumé, non ? Il faut dire qu’à part vous raconter le déroulement de l’affrontement entre les deux clans, il n’y a rien d’autre à dire. L’histoire est résolument tournée vers l’action, comme la fin de dernier tome le laissait penser. Ce que je n’avais pas anticipé, c’est l’intensité du choc final. Je n’en dirai pas plus, si ce n’est que Robert Kirkman fait le ménage. Les morts se succèdent à une vitesse qui aurait pu engendrer une certaine forme de saturation, mais ce n’est pas le cas, en particulier grâce à un dernier épisode à l’impact émotionnel assez puissant. Vous l’aurez compris, The Walking Dead reste un comics sans concession et c’est là toute sa force. La seule chose qu’on peut lui reprocher, et c’est une habitude avec Kirkman, ce sont quelques monologues quelque peu laborieux, mais ça n’enlève pas grand-chose à l’efficacité du scénario. Du côté du dessin, Charlie Adlard continue sa prestation remarquable. Reste maintenant à savoir quelle tournure va prendre la série après avoir subit de tels tremblements de terre. En tout cas, je ferai partie du voyage.

Pour voir : click
Pour acheter : click

2 réflexions au sujet de « The Walking Dead vol. 8: Made To Suffer »

  1. J’achète la série en français donc avec un petit décalage par rapport à toi et à part les deux premiers tomes qui sont très bons, je vais de déception en déception. L’intrigue s’enlise et se complet dans la provocation : je n’ai rien contre le gore mais quand il s’accompagne d’un minimum de second degré. Puisque la suite a l’air de s’améliorer je vais tout de même continuer mais pour l’instant je suis déçu.

  2. Perso, je ne vois pas trop pourquoi le gore devrait toujours être lu (ou vu) au second degré. The Walking Dead, c’est très terre-à-terre, juste une histoire de survivants dans un monde si hostile qu’on n’est jamais sûr qu’ils vont passer la fin de l’épisode. Tout second degré viendrait diminuer l’intensité du climat de menace, j’ai l’impression.

    Je ne suis pas très optimiste quant au fait que tu raccroches, car je n’avais pas eu la même sensation de baisse de niveau que toi. Tu en es à quel tome en VF ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>