X-Factor vol. 4: Heart of Ice

L’histoire : X-Factor enquête sur X-cell, un groupuscule terroriste qui reproche au gouvernement la décimation des mutants lors du fameux M-Day. Quicksilver s’en mêle et manipule les uns pour les monter contre les autres. Puis, le mystérieux Isolationnist apparaît et fait une proposition qui, à l’opposé des actions violentes de X-cell, pourrait aussi changer la vie des mutants survivants.

L’avis : Peter David continue d’exploiter les ramifications du M-Day. Rien de bien exaltant sur le fond en ce qui me concerne, car je continue à avoir un intérêt assez faible pour ces histoires de mutants qui se lamentent d’avoir perdu leurs pouvoirs. En plus, l’histoire ramène sur le devant de la scène quelques personnages issus des années 90 et sans grand intérêt (Marrow, Fatale, Reaper, etc.), ce qui donne lieu à des scènes de combat plus longues (lire plus ennuyeuses) que ce à quoi cette série nous a habitué. Malgré tout, le texte est toujours aussi élégamment écrit. C’est ce qui sauve les meubles. Parallèlement, les intrigues secondaires continuent de développer les relations plus intimes entre les membres de l’équipe. Celle entre Rhane et Rictor est clairement la plus intéressante du moment. La tâche d’illustrer tout ça revient à deux dessinateurs. La première partie est prise en charge par Khoi Pham, qui livre une performance en demi-teinte, avec quelques belles séquences et d’autres nettement plus médiocres. L’encrage de Sandu Florea n’aide pas franchement. Le retour du dessin plus étoffé de Pablo Raimondi dans la seconde partie fait donc très plaisir, même si je continue à avoir quelques réserves. Certains personnages sont bizarrement traités, comme par exemple Cyclope dans l’épisode où il apparaît. Ce volume 4 est donc un cran en dessous du précédent, à mon avis, mais X-Factor reste sans conteste une lecture agréable.

Pour voir : les dessins de Khoi Pham et ceux de Pablo Raimondi
Pour acheter : click

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>