Mouse Guard Roleplaying Game

Mouse Guard RPG est un jeu de rôle tiré du comic éponyme de David Petersen. Dans un monde médiéval, les souris contrôlent un royaume dans lequel leur survie est une lutte de tous les instants : prédateurs, intempérie, manque de nourriture et bien d’autres soucis accablent ces petites créatures. Pour lutter contre ces fatalités des groupes entraînés, les Gardes Souris (Mouse Guard), parcourent sans répit le territoire afin de protéger les habitants. Mouse Guard RPG propose bien sûr d’incarner ces vaillantes petites souris !

Une réalisation de qualité
Avant toute chose, il faut parler de la qualité du livre. Tout en couleur, même format que le comic, il bénéficie des talents de Petersen pour ce qui est des illustrations et de la mise en page. L’ouvrage est relié et d’une très bonne facture qui rend l’objet en soi remarquable.

Un jeu bien rôdé
Le jeu de rôle a été pris en charge par Luke Crane et s’inspire de son système Burning Wheel. Il respecte l’esprit du comic en mettant en avant les thèmes de celui-ci : honneur des Gardes Souris, aventures héroïques, omniprésence des éléments naturels, et difficulté pour des petites créatures de survivre dans un monde rempli de créatures prêtes à en faire leur casse-croute.

Le jeu est écrit de manière très didactique et se lit d’une seule traite. Les chapitres introduisent progressivement les différents concepts du système tout en les mêlant aux éléments de l’univers. Il est cependant quasi-indispensable d’avoir lu à l’avance le comic pour avoir une idée précise des thèmes et de l’ambiance.

Les règles sont consistantes, mais homogènes et se basent sur un unique principe simple qui les rend facile à appréhender. Une relecture est nécessaire pour commencer une partie, mais pas plus !

Un jeu très structuré
L’originalité principale provient de la structuration des séances de jeu. Celle-ci est assez rigide et distingue clairement deux phases dans une partie. Une première, appelée tour du maître de jeu, est en résumé la résolution d’une mission, c’est ce qui s’approche le plus d’une partie classique. La seconde, appelée tour des joueurs, permet aux joueurs de développer les aspects de leur personnage, d’un point de vue purement technique (augmentation des compétences, récupération des caractéristiques, etc.), mais aussi de suivre leur propre arc narratif en proposant des ouvertures scénaristiques.

A cela s’ajoute des conseils pour gérer l’évolution des scénarios. Les aventures sont très ouvertures et construites sur une unique idée directrice (la mission), qui doit lancer rapidement les personnages. Ensuite tout dépend de la réussite ou de l’échec des tests accomplis pour surmonter les différentes épreuves, aucune ligne directrice n’est prévue, seules quelques idées pour compliquer la vie des héros sont suggérées si l’affaire tourne mal. Des principes de jeu marqués qui ne plairont pas forcément à l’ensemble des tables…

« It’s not what you fight, but what you fight for »
Ce jeu ne propose pas simplement de surmonter de terribles épreuves, mais aussi d’éprouver les croyances et les attentes des personnages. Cela se fait à l’aide de mécanismes simples qui donnent des bonus aux joueurs s’ils mettent en scène les motivations et les traits de caractère de leur personnage. Tout est fait pour pousser les participants à s’impliquer !

Encore une belle découverte qui ne démérite pas son Origins Award 2009 comme meilleur jeu de rôle et ses multiples nominations au ENnies Awards…

Pour l’acheter : click
Le site officiel de D. Petersen :click
Le wiki de Mouse Guard : click
Le site de l’éditeur Archaia : click

Quelques critiques supplémentaires : Gnome Stew, le grog

2 réflexions au sujet de « Mouse Guard Roleplaying Game »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>